soon | En face, sur ma route.
22319
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-22319,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.4,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

En face, sur ma route.

 

« Les villes ne sont jamais que des ensembles plus ou moins réussis de tiroirs échafaudés les uns sur les autres.»

Jacques Sternberg

 

Le projet s’inscrit à la fois dans l’espace et dans le temps. Au départ, l’idée était d’adopter un nouveau point de vue sur Marseille,  ce que la double exposition a permis d’obtenir : paradoxalement, l’enchevêtrement permet de rendre la ville plus lisible, révèle, faisant disparaître certaines choses et en faisant apparaître d’autres.

 

Marseille et Palerme se croisent car ce sont des villes du Sud : leur architecture témoigne de leur splendeur passée et, en même temps, ce sont des lieux qui ne sont pas restés figés… Des villes en mouvement, au croisement d’influences multiples… Au-delà de la vitrine, des grands monuments, émerge un mélange de décrépitude et de flamboyance et le pari est réussi : où est Palerme ? Où est Marseille ? Est-ce vraiment important ?

Finalement, une dynamique s’instaure, de l’ordre de la persistance rétinienne : quand on quitte une ville, mille images viennent s’enchevêtrer…

Laure Polizzi

Date

2 novembre 2015

Catégorie

Photo, Superficielle