soon | Claire Hallé
21683
page,page-id-21683,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.4,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Claire Hallé

En fait je crois j’ai toujours aimé photographier.

 

Je me revois petite en colo avec des appareils jetables, puis avec mon premier compact numérique – un canon ixus 40 – fidèle compagnon de mes aventures d’ado que j’ai du racheter au moins trois fois après l’avoir perdu, cassé, noyé… Pour un de mes tout premiers voyages, à Prague, c’est le vieux réflex argentique de mon père que j’avais choisi d’embarquer. Je me le ferai malheureusement voler juste après et aurai toujours le regret de ne jamais avoir pu développer mes premières pellicules N&B. Je ne réessayerai finalement l’argentique que plusieurs années après, cette fois avec un vieux télémétrique russe sans cellule – un Zorki – qui m’obligera enfin à maitriser un peu mieux les bases de la technique photographique et à me mettre pour de bon aux réglages manuels. C’est avec un réflex numérique que je mettrai le plus en pratique pendant les années suivantes avant de découvrir la magie du polaroid et de ne plus faire que ça pendant quelques temps.

 

Quelle est aujourd’hui ma technique de prédilection ? Aucune, ou plutôt toutes. tout dépend du voyage, de l’humeur… et c’est ce qui m’a toujours plu dans la photo: la possibilité de varier les plaisirs, les techniques, les expériences. Je ne prétends pas faire « de la photo ». je prends des photos. depuis toujours. pour le plaisir. tout simplement. des photos de ce que je vois, de ce que je découvre, de ce qui me touche. J’aime regarder le monde à travers un viseur, y faire rentrer ce qui fait sens pour moi, un instant, une lumière, une ambiance. Donner corps à une image qui sinon n’existerait que dans ma tête.

 

A travers Soon, je suis au contact de photographes bien plus expérimentés, qui ont sans doute aussi d’avantage réfléchi à leur pratique de la photographie. L’émulation collective m’incite à aller de l’avant, à me poser d’avantage de questions sur les photos que je prends et celles que j’aimerais prendre demain. Elle nourrit ma curiosité et mon goût pour cet univers si riche, me faisant prendre encore d’avantage conscience des possibilités infinies de progresser.

 

clairehalle

© Claire Hallé – tous droits réservés